Mixed-use scheme in Orée de Crissier, Lausanne gets planning approval (11.2016)

AWP (Marc Armengaud, Matthias Armengaud, Alessandra Cianchetta) has won a competition to create a contemporary city near Lausanne, which boasts stunning views over the lake to the mountains beyond. The 68.000 m2 site will include: 390 housing units – a mix of housing and apartment blocks to offer as much flexibility as possible ; public amenities, including green space and a network of public areas ; shopping, a hotel and health and education facilities. Environmental considerations are paramount and enhanced by the stunning location. The project is an exemplar of public and private stakeholders working in unison to create a superb 21st century living space.

L’Orée de Crissier’s diversity and identity make it an exemplary neighbourhood. Successful development now relies primarily on the redevelopment of its disused and former industrial areas. Among these areas, the future district of l’Orée de Crissier is well-placed through proximity both to a communication axis and public transport and thanks to its natural setting. The site is located overlooking the road that connects Prilly to the Crissier motorway junction, a vantage point that offers splendid views of the Alps and the Jura and can accommodate 390 affordable and diverse medium-term houses, as well as 27.000m2 of recreational space.

Background
In 1958 the «Zürcher Ziegeleien» (now Conzzeta AG) built the most modern brickyard in Europe on this site. Later production was supplemented by concrete products. Following this shift, the brickyard was sold in 1996/97 and concrete manufacturing moved to another site. Since production ceased, the land has been unused. The municipality considered redeveloping the site in the late 1990s, but work didn’t start until the first master plan was created in 2007 for (PDL) Crissier «Ley Outre». Planning was approved by the State Council in April 2011 after several sector studies by specialized firms. Sole owner of the site, Plazza Immobilien AG (Conzzeta Group) had informed the municipality of its intention to develop the PDL Sector 3 before giving authorisation for this project.

Area of high quality
The Canton, the municipality and the owner signed a framework agreement that reflects high ambitions for mixed housing, including public facilities, urban spaces and architecture, security and sustainable development. Plaza Immobilien SA agreed to organize a planning competition in the form of parallel mandate studies (mandats d’étude parallèles-MEP). Three architects and urban planners – AWP Office for territorial reconfiguration, Christ & Gantenbein and Fruehauf, Henry & Viladoms – presented design concepts of high quality. The winning project is by the Parisian agency AWP (Marc Armengaud, Matthias Armengaud, Alessandra Cianchetta) whose concept was selected unanimously by the jury. The layout is based on an urban grid system (a 14 meters width for the buildings and a distance of 16 meters between them), with a range of building typologies that give flexibility to the site. The prescribed area is ideal for pedestrians, offering access to a large network of public spaces and green areas. The district will have a central meeting area and a terrace facing the Alps and Jura. Environmental considerations have been paramount.

The project comprises 60% housing and 40% amenities, along with a public program that includes a public park, school and nursery / creche. The 68.000m2 plot will ultimately accommodate approximately 390 homes (with an average of 2.6 people per residence). The projected density, consistent with the proposed agglomeration of Lausanne-Morges (PALM) is about 200 people and jobs per hectare. The facilities must be compatible with the housing : administration, artisan workshops, hotel, EMS, health and sports facilities, as well as local shops and social opportunities – grocery, laundry, cafe, etc.

Public-private partnership
The municipality draws attention to the excellent spirit of partnership that animates all those involved in this innovative and inspiring project. Cantonal, regional and municipal authorities are working hand in hand here with the site owner, following established guidelines. Public and private interests are being given equal weight throughout, including an agreement on cofinancing the public infrastructure.

AWP (Marc Armengaud, Matthias Armengaud, Alessandra Cianchetta) a remporté un concours pour la création d’un quartier pilote près de Lausanne. Le site de projet offre une vue imprenable sur le lac Léman, et par-delà, sur le massif du Jura et des Alpes. Le site d’une surface de 68.000 m² verra la réalisation de 390 logements, proposant une grande variété de typologies – de la maison de ville à l’immeuble d’habitation – offrant ainsi une flexibilité maximale à l’opération. Le projet propose également des aménagements publics, espaces verts et réseaux d’espaces publics ; des espaces tertiares, un espace commercial, un hôtel, ainsi que des locaux éducatifs et de santé. Les préoccupations environnementales ont été constamment mises en avant, mettant en valeur la position unique du site. Le projet est une illustration exemplaire de la collaboration entre autorités publiques et développeurs privés, dans le désir partagé de créer un espace de vie de grande qualité pour le 21ème siècle.

Description du projet
En ce début de 21ème siècle, le développement harmonieux de Crisser repose essentiellement sur la requalification de ses anciennes zones industrielles aujourd’hui désaffectées.  Parmi ces dernières, le plateau du futur quartier de l’Orée de Crissier jouit d’une situation exceptionnelle, proche à la fois de la nature, des axes de communication et des transports publics. Surplombant la route reliant Prilly à la jonction autoroutière de Crissier, c’est un belvédère offrant une vue magnifique sur les Alpes et le Jura. Il hébergera à moyen terme environ 390 logements très diversifiés et abordables, ainsi que 33.000 m2 d’activités de proximité et de destination.

Rappel historique
C’est en 1958 que les « Zürcher Ziegeleien » (aujourd’hui Conzzeta AG) ont construit sur ce site la briquèterie la plus moderne d’Europe. La production a été complétée ultérieurement par des produits en béton. Suite à une réorientation de stratégie, l’actuelle briquèterie fut vendue en 1996-97. La production des produits en béton a été déplacée plus tard sur un autre site. Depuis lors, le terrain délaissé par les palettes de briques est désaffecté. Une nouvelle affectation du site est étudiée par la Municipalité dès la fin des années 1990. Cependant, ce n’est qu’à partir de 2007 que les études reprennent en vue d’élaborer le premier plan directeur localisé (PDL) de Crissier, le PDL « Ley Outre ». Ce document est approuvé par le Conseil d’état en avril 2011, après plusieurs études sectorielles faites par des bureaux spécialisés. Peu avant, l’unique propriétaire, Plazza Immobilien SA, du Groupe Conzzeta, avait informé la commune de son intention de mettre en valeur le secteur 3 du PDL dont il dispose, donnant ainsi le coup d’envoi au présent projet.

Quartier de grande qualité
Des ambitions élevées en matière de mixité de logements et d’activités, équipements publics inclus, d’espaces urbains et d’architectures, de sécurité et de développement durable sont fixés dans l’accord cadre co-signé par le Canton, la Commune et le propriétaire. Ce dernier a accepté d’organiser un concours d’urbanisme sous la forme de mandats d’étude parallèles (MEP). Trois bureaux d’architectes-urbanistes, AWP Agence de reconfiguration territoriale, Christ & Gantenbein et Fruehauf, Henry & Viladoms, ont présenté des concepts d’aménagement de haute qualité. Le projet lauréat est celui de l’agence parisienne AWP (Marc Armengaud, Matthias Armengaud, Alessandra Cianchetta) dont le concept a été primé à l’unanimité du jury. Il se caractérise par un aménagement basé sur le principe d’une trame urbaine (14 mètres de largeur des bâtiments et 16 mètres d’espaces libres entre les bâtiments) sous-tendant une grande diversité architecturale et permettant une grande flexibilité dans la programmation des constructions (en termes temporels ou d’affectation). La dimension de cette trame est idéale pour les piétons qui pourront accéder à un réseau important d’espaces publics minéraux (places) ou verts (parc). Le quartier disposera d’une zone centrale de rencontre ainsi que d’une terrasse de verdure face aux Alpes et au Jura. Les éléments environnementaux ont été traités avec une grande attention.
En terme quantitatif, le projet prévoit environ 60% de logement et 40% d’activités, ainsi qu’un programme public (parc public, école et accueil pour la petite enfance dont le programme définitif sera défini ultérieurement). La surface totale des parcelles est de 68.000 m2, ce qui permettra, à terme, par étapes, d’accueillir environ 390 logements (en comptant 2,6 habitants en moyenne par logement). La densité projetée, conforme au projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) est d’environ 200 habitants et emplois par hectare. Les activités prévues doivent être compatibles avec le logement : administration, ateliers d’artisans et d’indépendants, hôtel, EMS, activités en lien avec la santé, ainsi que des commerces et activités de proximité (épicerie, laverie, coiffeur, café, etc.), générateurs de vie sociale.

Partenariat public-privé
La Municipalité tient à relever l’excellent esprit de partenariat qui anime l’ensemble des acteurs de ce projet innovant et motivant. Autorités cantonales, régionales et communales travaillent main dans la main avec le propriétaire sur la base de règles du jeu pré-établies. Les intérêts publics et privés sont pris en compte dès le début des études, avec notamment un accord sur le cofinancement des infrastructures publiques à réaliser.